1e miracle

Libération de quatre brasseurs, premier miracle, lu sur la Grand-Place, devant l’Hôtel de Ville.

RĂ©cit du miracle

Au seizième siècle, quatre brasseurs accusés d’un crime capital sans que les preuves n’en fussent formellement établies, parvinrent à s’échapper de leur prison et,au lieu de s’enfuir, chargés de chaînes se présentèrent devant l’autel de sainte Waudru qui, de son vivant, avait consacré tant de ses efforts et de ses biens à la délivrance de prisonniers. Les quatre brasseurs supplièrent donc sainte Waudru, implorant qu’elle les libère.On vit alors les chaînes se briser et tomber à terre.Sainte Waudru avait ainsi fait reconnaître leur innocence.