2e miracle

La guérison d’une femme, deuxième miracle, lu à l’entrée de la rue Verte (au coin de la rue de Nimy).

RĂ©cit du miracle

L’an 1512, la femme d’un maréchal de Sebourg, près de Valenciennes, fit le pèlerinage à sainte Waudru pour obtenir la guérison de sa jambe couverte d’ulcères que la médecine ne parvenait pas à soigner. Dans la collégiale, on lui lava la jambe avec de l’eau bénite et on lui fit toucher la Benoîte Affique, relique de sainte Waudru. La malade guérit presque aussitôt et s’en retourna seule et sans aide à Sebourg.