4e miracle

Maîtrise d’un incendie, quatrième miracle, lu lors de l’arrêt à la Croix-Place. Le nom de cette place rappelle la croix de pierre qui y était plantée, jadis, à l’emplacement de la lecture du miracle.

RĂ©cit du miracle

En 1574, un incendie se déclara dans la Grand-Rue et commença à se propager dans le quartier jusqu’à la rue de la Guirlande.Les Chanoinesses amenèrent une relique de sainte Waudru qu’elles plongèrent dans le puits d’où l’on prenait l’eau pour éteindre le feu.Par leurs prières à leur sainte Patronne, les habitants se rendirent bientôt maîtres du sinistre.

Lorsqu’une délégation de la Ville d’Herentals participe à la Procession du Car d’Or, le quatrième miracle évoque la libération d’Herentals en 1620, alors que la Ville était assiégiée par le Prince d’Orange.

RĂ©cit du miracle

En 1620, le Prince Henri d’Orange vint mettre le siège devant la ville d’Herentals.Assiégés, malheureux et désespérés, les habitants recoururent à l’intercession de sainte Waudru honorée comme Patronne de leur ville.Ils portèrent son image en procession autour des remparts de la ville et furent bientôt délivrés contre toute espérance.En souvenir de ce fait, considéré par eux comme miraculeux, les habitants d’Herentals s’engagèrent à faire une procession solennelle en l’honneur de sainte Waudru tous les ans, le lundi de Pentecôte.